I - Introduction

  

   Au quotidien, nous sommes souvent influencés par nos sens lorsque nous mangeons, ou même lorsque nous avons faim. Le fait de voir un aliment que nous avons l'habitude de manger, ou au contraire que nous ne connaissons pas, joue beaucoup sur notre envie de le déguster. Ainsi nous pouvons savoir, par exemple, le stade de cuisson d'une viande ou encore si un fruit est mûr ou non. La vue nous délivre donc des informations sur l'état, la forme, la couleur et l'aspect d'un aliment.

                                                             

   De même, le fait de sentir l'odeur d'un aliment, sans pour autant le voir, nous évoque automatiquement le goût de cet aliment auquel cette odeur correspond, ou réveille une certaine curiosité, voir même une répulsion, suivant les goûts de chacun. En effet, avant même de goûter un plat, des odeurs s'en émanent et aiguisent notre appétit. L'odorat nous délivre donc des informations sur le goût que l'aliment pourrait avoir. 

  

    Nous constatons donc que dans notre vie de tous les jours, ces sens semblent donc liés. Mais ce sentiment n'est-il qu'une coincidence ou est-ce bien une réalité vérifiée ?


   Nous nous sommes donc intéressées à ce phénomène et nous nous sommes demandées en quoi la vue et l'odorat influencent-ils le goût ?

   Pour répondre à cette problématique, nous avons d'abord réalisé plusieurs expériences sur des volontaires. Nous expliquerons d'abord en quoi elles consistent, puis nous exploiterons les résultats obtenus. Enfin, nous nous appuierons sur nos recherches pour prouver les idées que nous auront dégagées des tests.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×